Arrageois : à défaut de tombola, la Confrérie Saint-Éloi attend des dons !

Arrageois : à défaut de tombola, la Confrérie Saint-Éloi attend des dons !

Pas de tombola cette année, mais une alternative est proposée par la Confrérie Saint-Éloi pour récolter des subsides.

Depuis des années, la tradition veut que le premier vendredi du mois de décembre, la Confrérie Saint-Éloi accueille des fournisseurs, des partenaires, des clients et des salariés à la salle des fêtes de Tilloy-les-Mofflaines pour une grande tombola festive. Tombola qui a permis l’an dernier, par exemple, de collecter quelque 10 000 € et de les reverser au Noël des Déshérités de La Voix du Nord, à l’APEI d’Arras (association de parents d’enfants inadaptés), au Secours Catholique et à l’association Cap sur l’Espoir.
Mais cette année, pandémie oblige, il n’y aura pas de rassemblement comme l’expliquent Véronique et Alain Hecquet, membres de la confrérie : « Il n’était pas possible d’accueillir du public dans des conditions sanitaires satisfaisantes, et le moment aurait ainsi perdu de sa convivialité. » Mais les membres n’entendent cependant pas lâcher l’affaire, et ils ont décidé de solliciter tout de même leurs habituels bienfaiteurs. « On souhaite collecter finalement du numéraire que nous redistribuerons aux associations dès que cela sera possible. Nous vivons des moments difficiles et délicats, mais nous devons rester solidaires et bienveillants. On compte donc sur nos entreprises partenaires, sur nos fournisseurs et sur nos clients pour nous donner encore un coup de main cette année, mais d’une manière différente. » Une belle initiative de la Confrérie Saint-Éloi qui fait preuve de longévité : on retrouve des traces de l’association en 1948.